Articles

Affichage des articles du février, 2014

Utilisation des TIC dans le secteur agricole.

Image
Les producteurs, l’Etat, le secteur privé, les ONG etc…autant d’acteurs qui gravitent autour de l’activité agricole. Il est clair, qu’une action efficiente de ceux-ci repose en grande partie sur les mécanismes de coordination mis en place. Auquel cas, des actions isolées et non harmonisées ne sauraient donner les résultats escomptés. Les Technologies de l'Information et de la Communication (TIC), de par la possibilité de générer l’information et de la partager en un laps de temps s’offrent donc, comme la vitrine par excellence pouvant non seulement aider les agriculteurs à augmenter la production et la productivité mais aussi à mieux communiquer avec les autres acteurs. Mais, mettre ces outils dans un contexte où la plupart des cibles est analphabète où l’introduire dans une zone de connectivité réduite s’avère difficile. C’est pourquoi il existe un certain nombre de préalables :
C’est pour commencer avec un environnement politique propice. En effet, les politiques des TIC sont plu…

Epargner là bas, créer une entreprise agricole ici : contribution de la diaspora dans l'agriculture.

Image
Plus de 600 milliards FCFA, c’est le montant envoyé par an par les émigrés sénégalais. Mais malheureusement, cette manne financière non négligeable sert plus à entretenir les besoins sociaux des familles qu’à asseoir de réels projets d’investissement. Ces transferts ont fini de rendre les familles très dépendantes à l’encontre des émigrés. A la limite, le seul secteur qui bénéficie d’investissement reste le secteur de l'immobilier, parce que présentant moins de risque. Pendant ce temps pour le secteur agricole marocain, un seul sou investi par les marocains de l'extérieur dans l'agriculture est quasiment multiplié par 10 par leur gouvernement, parce que c'est quasiment détaxé. Un exemple qui tarde à se généraliser en Afrique.
Ce rythme des transferts d’argent a été soutenu par une pullulation dans le secteur. Du coup les montants des transferts sont devenus moins chers et surtout les formalités ont nettement diminué. Si les transferts d’argent vont crescendo, la diversi…